L’élevage chevalin en Suisse.Franches-Montagnes Bremgarten. (0045-3)

  • Französisch
  • 1941-06-06
  • Dauer: 00:03:40

Beschreibung

Communiqué :
Le char d’essai pour traction animale de l’Ecole polytechnique fédérale. Inauguration de la nouvelle Ecole d’équitation du dépôt de la Remonte fédérale à Berne.

Commentaire :
Avec le retour de l’été, dans les Franches-Montagnes, à Bremgarten, et dans les autres centres d’élevage chevalin de Suisse, les plus belles bêtes de notre cheptel s’ébrouent dans les pâturages. // La Suisse est à juste titre fière de ses races chevalines, solides et travailleuses. Aujourd’hui plus que jamais, alors que la traction hippique est devenue si nécessaire par suite de la pénurie de carburant, nos autorités cherchent par tous les moyens à pousser l’élevage des chevaux et en assurer la qualité. // A l’Institut de zootechnie de l’Ecole polytechnique fédérale, un char d’un type spécial a été construit pour mesurer la force de traction des bêtes de trait et leur endurance. // Les données de cet appareil permettront entre autres d’atteler une paire harmonieuse, à chaque fourgon et à chaque canon. // Peut-on imaginer une preuve plus éclatante de l’intérêt porté par l’armée au cheval que l’inauguration récente de la nouvelle école d’équitation du dépôt de la Remonte fédérale à Berne ? Le Général Guisan, entouré du Conseiller fédéral Koblet et des commandants de nos troupes légères, de cavalerie et d’artillerie, ainsi que tous les attachés militaires accrédités à Berne, assistent à cette inauguration. // Après le défilé des troupes et les démonstrations de la piste de saut et d’obstacles, voici dans le manège de cette école qui sera pour la Suisse ce que Saumur est pour la France et Hanovre pour l’Allemagne, une démonstration de haute école de 1751 par le capitaine Frank. Voici ensuite une triple troïka exécutée par des écuyers de la Remonte. Et pour finir, une école de haute voltige. //

Communiqué_0045.pdf
Dieses Dokument wurde mit der Unterstützung von Memoriav erhalten.