Sauvegarde du patrimoine suisse (1492-1)

  • Musik, Französisch
  • 1972-01-21
  • Dauer: 00:05:53

Beschreibung

Communiqué :
Genève vient d’acquérir une des dernières grandes barques à voiles latines du Léman, qui encore du début de notre siècle servait à transporter la pierre de construction provenant de la carrière de Meillerie. Ainsi, le “Neptune“ est sauvé et il continuera à faire partie du patrimoine et du décor de Genève. – Une action de sauvegarde semblable vient d’être lancée par la Cinémathèque suisse à Lausanne. Elle lance un appel pour retrouver et conserver tous les documents relatifs à notre vie nationale et à la production cinématographique suisse.

Commentaire :
Une des dernières grandes barques à voiles latines dites de Meillerie vient d’être acquise par la République de Genève qui l’a ainsi sauvée d’une destruction inopportune. Ce genre d’embarcation typique au lac Léman servait depuis le 16ème siècle, à presque nos jours, au transport des pierres de construction extraites des carrières de Meillerie aux bords des rives savoyardes. / C’est à bord d’une même barque que fut tourné en 1924, un des premiers films suisses : la vocation d’André Carrel, de Jean Choux avec notamment Michel Simon. Cette histoire dramatique nous permet aujourd’hui d’admirer les seuls documents filmés que nous possédions sur l’usage de ce moyen de transport. / Dans ce film, un citadin est rempli d’admiration devant le pénible travail des bateliers. Cependant, il y a aussi une histoire d’un amour inéluctable entre ce citadin et la fille du marinier, propriétaire. Les situations dramatiques ne faisaient pas défaut. Une des séquences montre le héros, sauvé de la noyade par sa bien-aimée. / Et l’épilogue ne diffère pas de celui de la plupart des films contemporains. / La seule copie encore existante de cette production est en possession de la Cinémathèque suisse de Lausanne. Dans cet antre où semblent régner les fantasmes, s’effectuent les travaux minutieux et inlassables de recherches et de classements. Des milliers de films de longs- ou de courts-métrages sont catalogués et mis à l’abri. En outre, le conservateur, Freddy Buache, prend soin des archives photographiques de quelques 80’000 prises de vues. Afin d’enrichir encore ses collections, notre cinémathèque lance un appel au public pour retrouver et conserver tous les documents relatifs à notre vie nationale et à la production cinématographique suisse, surtout des années d’avant 1940. / Un exemple de documents précieux est cette séquence tournée en 1912 et qui montre la visite en Suisse du Kaiser Guillaume II. / Pendant la première guerre mondiale, toutes les armées européennes entraînaient déjà des troupes spécialisées de montagne. / En 1936, l’acquisition d’une nouvelle auto-pompe par le corps du feu donnait encore lieu à une fête populaire. / Autre ancienne prise de vue folklorique. / Naturellement, la Cinémathèque suisse détient de nombreux films à fiction, comme ce “Guillaume Tell“ tourné autour des années 20 dans les lieux légendaires de sa célèbre histoire. / La Cinémathèque espère, à la suite de sa campagne actuelle, acquérir non pas en don, mais en dépôt, d’autres semblables trésors culturels. /

Communiqué_1492.pdf
Dieses Dokument wurde mit der Unterstützung von Memoriav erhalten.